Go back

Ne serions-nous pas en train de retrouver le sens que nous avions perdu ?

01/05/2020

45 jours nous séparent du 16 mars 2020.

Nous avons passé le cap de l’urgence dans un monde en quête de nouveaux repères. Nous sommes toujours assaillis d’informations inquiétantes, surprenantes ou encourageantes. Nous avons peut-être été touchés personnellement. Nous sommes profondément reconnaissants pour celles et ceux qui permettent d’assurer notre sécurité physiologique ou alimentaire.

Nous avons été bousculés dans notre vie professionnelle. Quelque soit notre activité, notre nouveau cadre de travail ou, malheureusement, l’absence actuelle de perspective nous marquent. Nous avons été touchés par des initiatives qui nous paraissaient incongrues il y a quelques semaines à peine.

Nous sommes à la fois envieux de la vie d’avant et en même temps il y a une petite voix intérieure qui nous invite à faire les choses autrement.

Depuis de nombreuses années, toutes les enquêtes d’opinion relèvent la perte de sens grandissante au sein de nos organisations. L’engagement individuel et collectif est en berne. Les liens sont trop distendus. Et pourtant, en quelques semaines, on ne compte plus les exemples de collaboration, de solidarité ou d’agilité.

Est-ce un paradoxe ou tout simplement le fait que nous avons redécouvert un sens et une énergie nouvelle à nos actions ?

Et si les circonstances ne nous avaient pas tout simplement sortis de nos modes de fonctionnement habituels qui freinaient toute créativité et autonomie ? Et si c’était cela qui nous pousse à ne plus faire comme avant ?

Mais comment faire ? La situation que nous vivons a redonné du pouvoir à l’intelligence collective. C’est sans doute le moment de continuer à pratiquer, à renforcer la dynamique d’acteurs connectés autour de visions partagées.

C’est l’occasion de réfléchir ensemble à ce qui donnera plus de valeur à l’organisation, à trouver une nouvelle voie qui permettra de déployer les activités dans un environnement encore plus turbulent.

Depuis quelques semaines, nos repères sont bouleversés. Malgré les avertissements de certains experts, il a fallu le vivre pour le comprendre. Nous avons montré notre faculté de rebond. Alors que le cap est loin d’être clair, nous démontrons notre capacité à retrouver du sens.

Le désordre était-il le passage obligé pour une réelle remise en question ? Nous sommes incapables d’y répondre mais donnons-nous une chance. Osons déconstruire le modèle pour nous reconnecter.

Partager sur

Mailing list

Restez informé des nouveautés proposées par Bend.

Inscription